RemonterDescendre


Forum cyberpunk
 

Partagez | .
 

 Sebastian W. - Ministre de la santé -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plante verte

avatar

Sebastian Wilhelm
Plante verte

Messages : 11




MessageSujet: Sebastian W. - Ministre de la santé -   Dim 24 Mai - 14:53

Passeport de Sebastian Wilhelm ~



Informations



Thranduil © Deviantart

Surnom : Doc ou Seby
Race : Humain (à 90%)
Âge apparent : 30 ans
Âge réel : 30 ans
Groupe d'appartenance : Gaikoukan
Emploi occupé : Ministre de la Santé

Implant : ADN de plantes 10%


Description Mentale

Qualité : Patient / Doux / Courtois / Calme
Défaut : Solitaire / Dédaigneux / Hermétique / Silencieux / Distant
Manie : Neutraliser toutes odeurs désagréables avec un petit spray de sa fabrication / Tester ses produits sur les humains
Description : Il sort peu, parle peu, ne s’intéresse qu'à peu de choses hormis ses plantes. Seby a une conception bien à lui de s'éviter toutes formes de risques: en les fuyant, tout bonnement. Tout comme un enfant que l'on fait grandir dans une bulle hermétique et à qui l'on offre des jouets sans qu'il sache comment s'en servir, Seby met un temps très long d'adaptation avant d'approcher, tester, toucher, apprivoiser le dit jouet quand il ne finit pas simplement par s'en détourner de peur de se retrouver en mauvaise posture. Ceci n'est qu'un simple exemple de sa façon de percevoir le monde extérieur qu'il voit comme une plaie béante capable de le détourner de ses principes ou de son travail. Et pour se faire une belle armure face à se monde là, il a tout simplement opté pour le dédain. Cela en fait un être quelque peu distant aux yeux de certains, voir d'insondable, d'hermétique et pourtant, il s'avère qu'une fois franchies les hautes barrières qu'il dresse en face de vous, il se montre beaucoup plus chaleureux, curieux, sociable, et ses discussions ne sont jamais stériles de sens et d'esprit. Son travail a une place prépondérante dans sa vie : il cultive des plantes et fabrique des remèdes. Extrêmement doux, dans ses paroles comme dans ses gestes, il répugne à la violence sous toutes ses formes, ne se presse jamais et peut se montrer très ferme lorsqu'il s'agit de défendre ses principes. Seby aime les bains d'algues, se prélasser dans des coussins, avoir le nez dans ses bouquins même si il ne les lit pas et que ce n'est juste pour faire croire qu'il est très occupé, son travail par dessus tout. Par contre, il n'aime guère qu'on vienne le déranger pour un rien et les mauvaises odeurs qu'il s'empresse de chasser avec un désodorisant de poche. Pour lui, les humains ne sont que de formidables cobayes, idéal pour tester ses gélules, ses onguents et ses crèmes à base de plantes. Il en viendrait même à se réjouir des effets divers et variés que ces conceptions peuvent avoir (en bien comme en mal). Il n'est pas rare qu'il ait une petite boîte de métal sur lui remplie de ses créations bariolées. Il préfère de loin la compagnie de ses plantes et des droïdes que celles des humains bien qu'il n'éprouve aucune haine pour eux.  Il va jusqu'à dormir dans la souche d'un grand arbre pour son propre confort. Profondément solitaire et célibataire, on ne lui connait aucune relation à ce jour, ni même une orientation sexuelle définie.


Description Physique

Couleur des cheveux : Blond
Couleur des yeux : Bleux
Description : Sebastian est un humain dont l'ADN a été légèrement modifié avec du gène de différentes plantes à hauteur de 10% environ : Une sorte de petite nymphe des bois placide en apparence. D'une corpulence élancée et sa carrure est athlétique, Il apparaît comme une majesté princière. Mais ceci n'est pas ce qui le différencie des autres, ni même sa pâleur de peau. Non, ce que l'on remarque réellement chez lui c'est cette magnifique chevelure blonde, lisse et tombante jusqu'en dessous de ses reins, des rubans fins qui reflètent les doux rayons de lune tels des fils de soie. Il porte souvent une tresse de racines pour les maintenir en place, s'approche bien plus de la plante verte que de l'humain. On en vient même parfois à se demander si il n'est pas un cyborg. Les traits de lait blanc de son visage dénoté par une bouche fine en fait un de ces hommes au charme indéniable et à la finesse intouchable de peur de salir l'édifice statufié. Il en est presque effrayant quand ces yeux d'un bleu clair se perdent à contempler la vaste cité depuis sa serre dans un silence lourd sans bouger d'un pouce, un marbre de granit devant les vitres, sans émettre la moindre réaction. Ses mains sont fines, d'une délicatesse presque troublante et ses poignes fermes sous ses doigts. Tout semble en total paradoxe dans la contemplation de cet être. Une force pure sous cette placidité apparente en fait de lui un bien mystérieux homme. Ses parfums sont ceux des plantes et des fleurs qu'il cultive, un doux mélange de menthe, d'orchidée sauvage mélangées à la senteur des épices de sèves et ce jusque dans sa salive. Il apprécie les tenues amples, les tissus soyeux, les étoffes délicates aux costumes étriqués qu'il évite de porter pour des raisons d'aisance corporelle. Il n'est pas rare de le voir pieds nus, surtout chez lui. Au son de sa voix, on peut entendre sa détermination quand à soigner le monde de ses maux, quitte à paraître froid et bien plus enclin à câliner son arbre que s'occuper réellement des rapports sociaux. Il n'en est rien, sa solitude le pèse et le cache avec habileté. Il estime être trop jeune encore, curieux de tout quand il arrive à lever les yeux assez longtemps pour s'intéresser à un être humain. Il se passionne bien plus pour les plantes, il ne peut résister quand à prélever une espèce encore inconnue au grand damne de sa relation, se dépêchant d'aller l'étudier, la décortiquer, au point de ne plus rien voir autour de lui, jusqu'à prendre de grands risques à s'aventurer dans les pires bas fonds pour trouver sa perle rare. Cela en est presque désespérant. Un jour sans doute, un homme arrivera à le sortir de cette fascination mais cela est une toute autre histoire.


Histoire

En l'an 2307, grâce à l'explosion de la technologie, un groupe de scientifiques d'une Méga-Corporative spécialisée dans les recherches médicales se lance dans une expérience quelque peu controversée qu'est la manipulation de l'ADN. Un projet fou de créer un être humain modifié avec des gènes de plantes. Après tout, nombreux hybrides aux gênes d’animaux avaient pu voir le jour. Les premiers essais ont été désastreux jusqu'à soulever des débats au sein de l'opinion gouvernementale quand à la viabilité du projet. Ce n'est qu'en 2312 que le fétus prometteur put enfin voir le jour dans une couveuse. Ce sera sans doute le seul, pour peu que la complexité de cet exploit est été jugé bien trop aléatoire. Le fétus est constamment surveillé lors de sa croissance par les concepteurs et ce n'est qu'en Décembre de la même année que le jeune bébé put enfin pousser ses premiers cris. L'enfant a vécu presque à l'écart du monde, entouré uniquement de blouses blanches. Sans doute que sa naissance, quelque peu contrôlée de par l’innovation de la technique employée, lui a valu toute cette sécurité et ces contrôles rigoureux. Autant dire qu'il n'a pratiquement jamais quitté cette belle tour sécurisante qu'est ce laboratoire au grand dam des autres, corrompus au monde extérieur. Mais est-ce vraiment une excellente idée ?

Le jeune prodige aux cheveux blond est voué aux préceptes de la médecine et de la recherche sur les espèces animales et végétales dès le plus jeune âge, à milles lieux du brouhaha du monde civilisé. La chimie moléculaire des plantes, leurs effets, leurs mélanges, rien ne semblait le passionner plus que cela, il se complaisait dans cette formidable machinerie sans voir à penser un seul instant que ces découvertes en matières médicales serviraient un jour à la population humaine. D'ailleurs, on lui cachait bien que certaines de ses trouvailles servaient à des fins plus militaires, voir même dans des buts plus sombres tels que la droguerie clandestine ou même l'achèvement de certains virus indésirables. Pour lui, fabriquer des gélules de toutes les couleurs bariolées possibles, de toutes sortes, de toutes formes n'étaient qu'un jeu d'enfant inoffensif. Sebastian n'avait que seize ans, bien trop jeune encore pour comprendre ce qui se passait. Ce n'est qu'à dix huit ans qu'il en pris conscience, en tombant sur des tests effectués sur les animaux et ce fût le choc. Le jeune homme aux cheveux blond s'enferma un temps dans le silence au point d'en inquiéter ses précepteurs. Pendant toute une longue année, il ne put décrocher un seul mot à la suite de cet événement. Il poursuivit quand même ses recherches et ses études, fermant les yeux, se faisant une raison.

C'est à l'âge mûr, autour des vingt cinq ans, qu'il découvre quelques unes des plus controversées des armes chimiques. A l'époque, les scientifiques auraient ri que l'on puisse tirer d'une simple racine et quelques fleurs l'un des poisons les plus mortels. Ce poison fut appelé "Narcothype 48" - autant dire que quarante sept autres versions de ce produit ont été mis en circulation avant sa forme la plus redoutable - qui servait de booster cérébral pour les pilotes spationautes pour enrayer le fameux "syndrome de l'espace" mais trouva bien vite des effets secondaires de type "dédoublement de personnalité" et "folie" chez certains sujets trop exposés et ce dans la totale ignorance de Sebastian qui pensait travailler pour un monde meilleur. Oh, bien entendu, ce fut le cas, certaines de ses découvertes servaient bien à la médecine, aux laboratoires divers mais aussi à l'industrie marchande de rêves qu'est le marché noir et les drogues extraites de ses trouvailles. Il n'aurait pas pu prévoir cela depuis sa petite tour aseptisée, jamais. Car, ce même produit, sous sa forme extrêmement diluée, en seringue hypodermique et renommé "NT-Light" circulait lui aussi dans les bas fonds de la classe sociale comme un petit paradis injectable. Le souci résidait, bien évidemment, sur les mêmes effets secondaires et Sebastian fut bien vite confronté à une invasion du service médical par des patients perdant la raison dans leur recherche du salut en intraveineuse. S'insurgeant contre le système, Sebastian implore ses supérieurs pour une solution radicale afin de préserver ses recherches en invoquant les fuites impardonnables de ses travaux et des déviances qu'il estimait "barbares et cruelles". Il vécut cela comme une trahison, un vol manifeste de son travail, pire qu'un viol. Il obtint gain de cause par l'acharnement de ses requêtes qu'il estimait justes et fondées auprès du gouvernement. Il fut donc chargé du contrôle rigoureux de ses travaux sur les plantes, de la recherche jusqu'à la fabrication de ses gélules.

Ce sont trois longues années à chercher un remède au "NT-Light" qui le conduisirent à travailler depuis chez lui, une liberté qu'il goûtait pour la première fois. Sa soif de curiosité l'amena à se rapprocher un peu plus de cette civilisation qu'il ne pouvait qu'admirer depuis ses vitres. Sebastian trouva un petit appartement non loin du secteur scientifique où il a vu le jour, sans doute par simple sécurité. Il s'entouré de scanners et d'outils d'analyses sans compter d'une immense serre d'où prône un arbre magnifique. Par manque de "cobayes", il lui arrivait même de tester quelques uns de ses produits. Il s'acharna à son travail avec encore plus de volonté et de férocité afin de soigner ses malades en tenant compte des erreurs du passé : il ne voulait plus que ses travaux servent à détruire. On peut dire que ce fût un succès. Les pertes humaines diminuaient, les remèdes devenaient plus efficaces et sa stratégie commençait à faire ses preuves.

L'année dernière, alors qu'il se rendait en quête de nouvelles graines dont la provenance méritait un jugement d'expert sur leur dangerosité potentielle, sa mallette d'analyse en main, en plein cœur de la ville, Sebastian se fait brusquement percuter par un étrange individu à l'odeur perturbante et loin d'être agréable. Sa précieuse mallette, arrachée à la volée dans cette ruelle par l'immonde individu en question, le laissait sans même une réaction. Non, ce n'était pas cela qui avait attiré son attention ce jour là, pas même l'odeur immonde de cet homme qui venait de le dépouiller. Ce fût une sensation de tiraillement au niveau de son ventre et d'humidité qui n'avait rien à faire là. Sa main qui se levait devant les yeux, souillée par le sang, il n'eut guère le temps à la réflexion ou à la réaction. Sa vue se troublait, ses jambes ne voulaient plus soutenir son poids. Amené en urgence auprès de ses concepteurs, il fut soigné avec minutie mais sa sécurité encore plus renforcée. Depuis ce jour, il ne supporte plus les mauvaises odeurs, ni même celle du sang qui le répugne et un droïde l'accompagne dans tous ses déplacements.

Aujourd'hui : Ses recherches médicales, ses plantes et ses responsabilités continuaient d'être exemplaires, renforcées par ses principes. Ce n'est que y a quelques mois que son travail est enfin récompensé, nommé au rang de ministre de la santé, soutenu par ses pères. Sebastian vit toujours dans ce même appartement, non loin du secteur scientifique, avec son arbre dans sa serre et ne veut le quitter pour rien au monde quand bien même sa promotion lui donne accès à un meilleur logement. Il se montre déterminé et n'hésite pas à donner son avis lorsque la situation l'exige. Il prend son rôle de ministre au sérieux et y apporte autant d'application qu'à ses recherches.


La Bête derrière le PC

Nom ou pseudo : Darling
Âge : Largement plus de 18 ans
D'autres comptes : Non, pas pour le moment
Comment avez-vous connu le forum : Grâce à un partenaire

Moi, Sebastian Wilhelm confirme avoir pris connaissance du règlement et m'engage à en respecter toutes les clauses. Je certifie avoir plus de 18 ans et être conscient que le forum peut présenter des descriptions à caractères violents ou sexuels. En aucun cas la direction du forum ou ses membres ne pourront être tenus pour responsables du non-respect de cette limitation d'age.  


Votre rang

Le rang : Plante Verte


© Fiche de présentation By Richira de Templactif
Revenir en haut Aller en bas
IA de la cité

avatar

Yozora
IA de la cité

Messages : 227


Votre passeport
Âge :
Race: IA
Localisation: Cité des Nuages



MessageSujet: Re: Sebastian W. - Ministre de la santé -   Dim 24 Mai - 17:23

Félicitation! Notre intelligence artificiel vient d'analyser votre fiche personnage et l'approuve comme étant apte à intégrer notre base de donnée.

L'équipe de Joukuu à l'immense honneur de vous annoncer votre adhésion à sa citée et vous invite à vous joindre à la communauté de joueur Joukuuniennes. Prochainement, votre groupe vous sera assigné.

Nous vous invitons à aller visiter les liens suivants pour la suite de votre périple.

- Demande de Rp

- Demande de logement

- Les fiches de relation

- Les missions

- Les évents

- Notre JWN, là où une série d'annonces vous est offerte pour vous tenir informé des grands événements ayant eu lieu et responsable d'influer le futur de vos jeux.


Encore bienvenue parmi nous, et bon jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Sebastian W. - Ministre de la santé -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Premier ministre en voyage de santé
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» QUID DU PREMIER MINISTRE PIEDS SENTI ??????
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Métropole de Jouküu  :: Base de données :: Passeport validé :: Gaikoukan-